Le dilemme russe: La Russie et l’Europe occidentale d’Ivan le terrible à Boris Eltisine

Présentation de l’éditeur

La Russie est-elle européenne ?
À la tête d’un véritable État continent s’étendant en Europe et en Asie depuis le XVIe siècle, les tsars de Russie puis les leaders soviétiques n’ont cessé de s’interroger sur l’identité de leur pays et de se heurter à la question des relations qu’il convenait de nouer avec l’Europe occidentale, tour à tour perçue comme un modèle de modernité et d’efficacité et comme une source de danger et de subversion. Fallait-il l’imiter pour mieux le dépasser ?
Ou bien céder au désir de s’en protéger ? Durant quatre siècle, les décideurs russes ont été confrontés à un véritable “dilemme” qui a lourdement pesé sur les pratiques diplomatiques et influencé leurs perceptions des réalités européennes.
C’est l’histoire de ce dilemme que cet ouvrage, à la croisée de l’histoire des relations internationales et de l’histoire des représentations, a choisi d’explorer en s’appuyant sur un vaste ensemble documentaire et des archives accessibles depuis peu.

Pierre le grand, portrait à cheval d’après une lithographie en couleurs de 1894, de I.E. lermakov © AKG images

Leave a Reply